Notre manifeste

"Le zéro déchet ? Le plastic bashing ?

Une nouvelle prise de conscience générale largement médiatisée qui indique qu'on tend vers un nouveau mode de consommation. C'est plutôt positif pour notre Planète... Mais n'oublions pas les autres combats de l'écologie qui sont le réchauffement climatique, l'épuisement de l'eau ou encore l'impact sur notre santé et la biodiversité. C'est, bien plus, cette vision écologique globale, dans laquelle notre ADN s'ancre depuis bientôt 50 ans. C'est notre moteur d'actions, la base de nos convictions pour une approche globale et cohérente. Nous sommes convaincus que la démarche d'écoconception, pour être efficace, ne doit pas s'arrêter à un seul axe comme celui du contenant mais qu'elle doit être généralisée à l'ensemble du cycle de vie du produit.

Nous étions précurseurs en 1972, nous sommes devenus experts du sujet au fil des années et nous allons continuer d'agir en menant des actions cohérentes et pérennes."

Olivier & Antoine GUILBAUD

Qu'est-ce que l'écoconception ?

« L'écoconception consiste à intégrer l'environnement dès la phase de conception des produits, qu'il s'agisse de biens, de services. Cette intégration repose sur une approche globale et multicritères de l'environnement et est fondée sur la prise en compte de toutes les étapes du cycle de vie des produits »

*Source Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie)

L'écoconception a ainsi pour objectif de diminuer l'impact environnemental d'un produit à toutes les étapes de son cycle de vie, de l’extraction des matières premières jusqu’à sa fin de vie (recyclage et valorisation), en passant par sa fabrication, sa distribution et son utilisation.

Nos chiffres clés en matière d’écoconception

Industrie verte

  • 82 % de l’énergie consommée sur le Domaine est d’origine renouvelable
  • 20 % de l’énergie est autoproduite
  • Un bilan carbone est réalisé tous les 3 ans : économie de 930 tonnes de CO2/an

Respect de la biodiversité

  • 34 hectares de cultures biologiques et biodynamiques
  • 85 000 arbres plantés depuis l'origine
  • 148 espèces végétales et 176 espèces animales recensées sur le Domaine
  • 9 biotopes recensés sur le Domaine

Fabrication responsable

  • Conception et fabrication 100 % françaises*
  • 82 % des fournisseurs sont français
  • Une maîtrise « de la fleur au flacon »

*à l’exception de notre gamme microfibres et des tablettes pour lave-vaisselle, fabriquées dans des usines partageant nos valeurs écoresponsable.

Démarche équitable et solidaire

  • Plus de 60 initiatives soutenues chaque année
  • Des partenariats forts à Madagascar : soutien à la préservation des plantes endémiques de Madagascar, 3 000 ha de concessions de collecte
  • 1 % des ventes d’huiles essentielles reversées à des associations locales

Ecoconception des produits

  • 1 700 tonnes de plastiques d’emballages évités chaque année grâce aux produits concentrés (Par exemple : Le Vaisselle Mains concentré permet de diviser par 4 sa consommation de plastique)
  • 15 000 tonnes d’eau qui ne sont pas transportées par des camions chaque année grâce aux produits concentrés, soit la consommation moyenne annuelle de 125 foyers (selon les chiffres de l’INSEE)

Création de lien social

  • 1 600 Conseillères
  • 55 000 Instants Body Nature organisés chaque année

Body Nature vous dit tout !

Vous vous interrogez sur la mise en place de la consigne ou du vrac chez Body Nature ? Le verre est-il une solution éco-responsable ? Qu'est-ce qu'une certification et à quoi sert-elle ?

Le système de consigne pour récupérer les plastiques est une boucle circulaire vertueuse à condition qu’elle soit faite localement. Nous avons pendant longtemps récupéré les emballages tertiaires auprès des Conseillères mais cette mécanique n’était possible qu’avec les Conseillères présentes autour du siège social et nous avons dû arrêter ce principe puisque les filières de recyclage de cartons furent mises en place progressivement. Il nous semble donc peu pertinent de transporter des flacons vides qui engendrent la production de carbone alors qu’il existe ou se mettent en place progressivement des filières de recyclage de proximité.

Pour les produits du quotidien, il nous semble peu pertinent d’utiliser ce matériau fragile, lourd au transport et énergivore à la production. Le choix de nos emballages se fait sur plusieurs critères écologiques mais aussi pratiques (conservation de la formule, praticité d’utilisation,…). Nous utilisons des flacons ou pots en verre pour quelques produits dès lors que l’évaluation de nos différents critères l’indique.

Le vrac est effectivement un de nos sujets de réflexion permanents. Depuis de nombreuses années, nous proposons une offre de vrac adaptée à notre mode de vente à domicile avec une déclinaison de produits en formats grands contenants de 1 à 5 litres. Nous sommes à l’étude de l’élargissement de cette gamme pour l’étendre à la cosmétique avec des formats supérieurs à 1 litre.

Aujourd’hui, l’emballage est nécessaire pour garantir la qualité de nos produits et la sécurité du consommateur. Nous sommes conscients de notre responsabilité quant à l’utilisation de plastique que nous réduisons par de nombreuses actions (grands contenants, pas de suremballage,…). De nombreuses études sont réalisées par nos équipes, des actions ont déjà été menées telles que l’utilisation du PLA (bioplastique) qui n’a pas été satisfaisant pour le consommateur mais aussi d’un point de vue écologique (présence d’OGM, non recyclabilité,…). Dans notre démarche globale d’écoconception, une de nos priorités est de se tourner vers des emballages responsables pour trouver des solutions pérennes qui ne vont pas déplacer l’impact écologique mais bien le réduire.

Nos produits n’ont jamais été testés sur les animaux, aussi bien pour les matières premières utilisées que pour les produits finis. Depuis le 11 mars 2013 est entrée en vigueur l’interdiction de la commercialisation de produits cosmétiques testés sur les animaux, elle s’applique à tous les fabricants de produits cosmétiques en Europe. Aujourd’hui, faire de la publicité sur l’absence de tests sur animaux est de nature à induire en erreur puisque nul ne peut se prévaloir du respect de la réglementation. C’est pourquoi nous ne le mentionnons pas sur nos emballages. Nous sommes par ailleurs référencés par l’une des associations de défense de la cause animale : International Campaigns.

La certification est la garantie d’un produit biologique et écologique. Il existe plusieurs labels qui sont délivrés par des organismes certificateurs indépendants tels qu’Ecocert. La certification est un gage du respect des exigences communes, de l’harmonisation des règles des produits biologiques et de défense de la filière bio. Les critères d’éligibilité sont la présence d’un processus de production et de transformation respectueux de l’environnement et de la santé humaine. Les différents référentiels (Cosmos, AB,…) définissent ainsi des critères innovants, exigeants (pourcentage d’ingrédients bio, sélection de matières premières non issues de la pétrochimie hors conservateurs autorisés par Ecocert,…) et évolutifs présents dans des cahiers des charges rigoureusement respectés. Cela assure la sécurité du consommateur et permet une information claire et transparente qui est contrôlée par un organisme tiers indépendant.